Coopération internationale

Dans le but de se consolider comme une entité capable d'articuler et de gérer des alliances durables à fort impact, l'Unité d'Assistance et de Réparation des Victimes dirige et promeut l'offre et la demande de programmes et de projets, à travers la coopération internationale et le secteur privé. Avec la réparation intégrale des victimes, à travers l'inclusion sociale et la paix. À cette fin, un bureau ad hoc a été créé pour exécuter toutes les initiatives et ressources liées aux entités de coopération et aux partenariats public-privé.

De cette manière, la coopération joue un rôle fondamental dans la confrontation des défis, la formulation de la route et les plans appropriés pour contribuer à la réparation intégrale des victimes de manière durable et inclusive.

Dans le cadre de son engagement envers la loi sur les victimes et la restitution des terres (loi 1448), signée en juin 2011, le gouvernement colombien a alloué 54,9 milliards de pesos à 2021 pour la mise en œuvre des mesures d'aide humanitaire, d'assistance et de réparation intégrale. .

Pour remplir son mandat, l'Unité des victimes coordonne le Système national d'attention et de réparation intégrale pour les victimes (SNARIV). Il a également les contributions de donateurs internationaux et d'entités publiques-privées. Cette collaboration est extrêmement importante pour le développement et l'exécution des réparations collectives et individuelles.

Les objectifs du partenariat de l'Unité des Victimes avec les parties prenantes pour la coopération internationale et les partenariats public-privé sont les suivants:

  1. Positionner la mise en œuvre de la loi sur les victimes, pour l'inclusion et la réconciliation sociale dans l'agenda privé et international.
  2. Gérer les coalitions pour renforcer administrativement les processus, les plans, les programmes et les projets de réparation intégrale.
  3. Orienter les ressources reçues pour répondre aux besoins de réparations individuelles, de réparations collectives et de mesures de satisfaction.
  4. Coordonner et guider le processus d'amélioration des centres de services d'attention aux victimes.
  5. Soutenir l'obtention de ressources du Fonds de réparations.
  6. Se conformer à l'exigence de l'article 33, sur la participation de la société civile et de l'entreprise privée
La Unidad